LES GROSSES TÊTES

Les Grosses Têtes permet de redécouvrir, d'une manière amusante, la contribution des multiples cultures dans la construction de la francophonie actuelle et de promouvoir la multiculturalité francophone.

Sous la direction de l’artiste expert Michelle Smith, de Caraquet, N.B., 25 artistes et membres de la communauté ont conçu un symbole qui représente leur communauté respective : celle d’origine africaine, arabe, franco-albertaine et européenne.

Les Grosses Têtes sont des œuvres d'art ludiques en papier mâché que les personnes portent pendant les festivités.

Jusqu’à date, les Grosses Têtes ont défilés aux festivals Edmonton Pride, The Works, Edmonton Chante, Canada Day et plus récemment, Heritage Festival au parc William Hawrelak à Edmonton.

 

The Centre d’arts visuels de l’Alberta (CAVA) is happy to present the Big Heads. This project is largely financed by the minister of Heritage Canada, in the context of Canada’s 150th anniversary. In a fun and dynamic way, it unifies the multicultural francophone community via multidisciplinary workshops and participation in festivals.  

With the guidance of expert artist Michelle Smith, from Caraquet, N.B., 21 artists and members created a symbol that represents their respective communities: those of African, Arabic, Franco-Albertan and European origin.

To date, the Big Heads have been paraded at Edmonton Pride, The Works, Edmonton Chante, Canada Day and most recently, the Heritage Festival at William Hawrelak Park, Edmonton.

Michelle Smith, artiste de Caraquet

Experte en technique des Grosses Têtes 

Son processus de création propose une alternance entre une production fantaisiste, voire allégorique et des œuvres plus marquantes, significatives de son cheminement artistique. La palette chromatique dont elle se sert pour créer ses œuvres est vibrante et animée.

Les personnages réels ou oniriques sont les sujets principales de son inspiration, donc les personnages géants qui sont les Grosses Têtes sont facilement entrer dans sa vie créative. 

C'est en 2001, lors d'un projet carnavalesque comprenant techniques de cirque, char allégorique et création de Grosses Têtes, que l'artiste, qui en était qu'à ses débuts,  s'est proposée dans l'aventure comme bénévole. Remarquée pour son travail et son enthousiasme, elle a été rapidement recrutée comme employée.

Ce fut de merveilleux moments de créations et de partage, elle a explorée  et travaillée avec des experts dans plusieurs domaines de l'art de rue carnavalesque. Cet art, qui va à la rencontre des gens dans les rues animées des fêtes estivales.

Depuis cette expérience elle a réparé, transformé et créé des Grosses Têtes pour différentes festivités.

MERCI