28 Février | 10 Avril

Vernissage 10 Janvier à 19h.

ESPACE MEMBRES 

Artiste :

PAULE POULIN

NICOLE GEOFFRION

DOREEN PAGÉE

EMMA CAYER  

PAULE POULIN

Démarche Artistique :
Dans mes œuvres, j'utilise des peintures à base d’eau telles que aquarelles, acryliques, encres ainsi que collages, monotypes, crayons, pastels et une variété de combinaisons pour créer des peintures spontanément et intuitivement inspirées par des sentiments profonds. Je les commence souvent en expérimentant quelque chose qui me semble intéressant ou amusant à peindre ou simplement à partir d’un exercice d’apprentissage. L’intuition me guide vers un résultat spontané et imprévisible, apportant des accidents heureux. Je crée une nouvelle réalité fondée sur l'aspect ludique du moment.
J'aime tout ce qui touche la nature, la faune, le plein air, la santé, l'exercice, la musique ainsi que les nombreuses couleurs de notre monde visuel. La principale source d'inspiration pour mon travail provient de l’art abstrait, des dessins naïfs d'enfants, de l'art indigène des cultures autochtones du monde ainsi que de nombreuses œuvres d’artistes internationaux ou locaux.
La peinture me donne la liberté d'exprimer un sentiment de découverte créative, de joie et de bonheur. Je me sens alors libre et me plonge avec excitation et enthousiasme dans l'originalité artistique. La récompense que j’obtiens de ce processus de création est très satisfaisant. Je souhaite que les messages visuels provenant de mon cœur fourniront une récompense aux spectateurs qui se promèneront dans mon monde coloré.

Nadia Tanguay

Je suis née à Sainte-Marie de Beauce en 1982 et j’ai déménagé à Seba Beach Alberta en 2005.

Après mes études secondaires, j’ai étudié en arts et lettres au CEGEP de Thetford Mines pour ensuite me diriger vers le baccalauréat en arts plastiques de l’Université Laval où j’ai vraiment découvert ma passion pour la peinture.

Depuis mon jeune âge, l’art a toujours été le moteur de mes actions. C’est cependant la peinture qui l’a emportée au-delà de tout. C’est vite devenu un moyen d’expression pour moi. Bien que la plupart de mes tableaux soient abstraits, je ne tiens pas à avoir de style prédominant. Je peins surtout ce que je ressens ou ce que je veux faire ressentir. Tout est instinctif.

L’art abstrait se classe un peu à part, car il a le privilège de permettre de capturer une émotion précise. Il garde aussi souvent un coté mystérieux. Pour moi, peindre est un moyen d’évasion, d’expression et de partage. Par mon coup de pinceau, j’essaie de faire rejaillir ma perception du moment. L’inspiration, d’ici ou d’ailleurs, de la terre ou du ciel, ressenti ou inconscient. Déformer le réel avec l’imagination; l’émotion du moment précis. 

 

« Il y a un moment dans la peinture où le peintre sait que son tableau est fini. Pourquoi, il ne saurait le dire, simplement reconnaître son incapacité soudaine à y modifier quoi que ce soit» Christian Bobin

Radial / Frozen Sun

Dibond brunch metal / aluminium

Sylvie Nadeau

Wizard / Acrylique

Barbara Kowalewski

Curtis johnson

Curtis Johnson est né le 28 mai 1970, en Valleview Alberta. Il a été élevé dans une ferme près du hamlet of Guy. Curtis faisait toujours quelques créations, ce qui l’a finalement conduit à obtenir un baccalauréat en Art à l’Université de Calgary en 1993.

Curtis est plus connu pour sa représentation du hockey, après l’avoir fait dans plusieurs styles et médiums différents. Du réalisme acrylique plus traditionnel, aux jeux de hockey sur table, métal soudé, et médium mixte et abstrait. Son travail a était aussi grand, comme 6’x4’ (la dimension du but), que plus petit comme le visage d’une rondelle. Chaque travail tente de saisir un aspect de jeu qui comprend une si grande partie de notre identité nationale. 

Crash the crease II

Acrylique sur bois

Urmila Zdenka das 

Urmila Z. DAS est née en Tchécoslovaquie, elle fut exposée à un très jeune âge. Ses premiers cours de peinture furent donnés par son père, un peintre, qui lui enseignera les techniques de bases de la peinture à l'huile et de l'aquarelle. Par nécessite, sa mère  lui apprit la couture, cet apprentissage s'est transformé en véritable passion pour les vêtements et le design de costume. Ses parents supportaient vivement ses gouts pour l'art et l'on inscrit, à l'âge de dix ans à Ostava school, une école d'art. Sa tante était une chanteuse d'opéra et à contribué a un intérêt grandissant pour les arts de performances. Elle apprit différentes formes de danse et d'art de scène; le théâtre, le maquillage, les costumes... Son amour du spectacle l'a amené à faire un baccalauréat  en langues, en 1965. En 1970 elle rencontra son mari, un professeur, ensemble, ils immigrèrent dans la ville de Québec, au Canada. 

Elle dût mettre sa passion pour la peinture de côte, pendant qu'elle obtenait son diplôme à l'université de l'Alberta et élevait ses deux enfants. Pendant ce temps, elle représenta le Canada Olympie chess, gagnant le statut de maitre aux échecs internationaux.

Elle s'est mariée avec un homme qui vient de West Bengal, en Inde. Elle fut exposée et influencée par l'estétique Indienne. Elle apprit à appliquer ses techniques de l'est à ses designs de vêtements d'artisanat et de danse.

L'essence de la nature est un thème récurrent chez l'artiste. Son désir de représenter la nature lui vient de son enfance a la ferme et de son amour pour les animaux. Son amour pour la nature l'a encouragée à poursuivre des études en géologie et lui permet maintenant de transcrire ses connaissances  à travers son art.

Ying and Yang

Mixted

SARAH TAM

ESPACE EXPLORATION

Artiste: 

Monique Martin

« Continuous »

JERRY BERTHELETTE

Monique est une artiste multidisciplinaire originaire de Saskatoon, au Canada. Elle a exposé ses oeuvres dans plus de 225 expositions de groupes majeures en solo, et invitée par des membres de jurys dans dix pays. Des commissaires

internationaux réputés ont sélectionné ses oeuvres pour de nombreuses expositions dans le monde entier. Celles-ci font partie de plus de quarante-quatre collections publiques et privées, dans dix pays différents. Son travail utilise souvent des symboles ou des commentaires en lien avec les questions sociales contemporaines. À l'aide de concepts spécifiques (l’environnement, les relations sociales, le temps …), elle crée des séries plutôt que des oeuvres individuelles. En se concentrant sur des concepts spécifiques, elle entreprend des recherches approfondies avant de créer son travail, incorporant souvent des symboles et des images d'importance historique pour exprimer ses idées. Une fois le concept épuisé, elle passe à de nouveaux concepts. Ses oeuvres repoussent les limites de la gravure standard: gravure à grande échelle, gravure sur installation et travail en trois dimensions.

Chaque action, interaction et observation produisent une énergie qui vibre en elle et la relie aux personnes avec lesquelles elle est en contact. Parfois, un petit incident, une promesse non-intentionnelle, un contact ou une remarque anodine peuvent déclencher une chaîne d'événements qui modifieront des vies et changeront les destins. Comme un caillou dans un étang, les ondes d'énergie continuent de se déplacer depuis le premier contact, qu'il soit physique, émotionnel, spirituel ou mental. C’est ces ondulations changeantes dans les liens entre les humains qui inspirent son travail. Son travail est en constante évolution, parce que son art est une façon d'explorer qui elle est, qui elle était, et qui elle est en train de devenir, où elle se situe dans le monde qui l'entoure.

Monique a été artiste en résidence pour Disneyland Paris, Paris, France (2013), pour le festival « Shakespeare on the Saskatchewan » (2013), le « Festival des enfants du Saskatchewan » (2012), les Musées Bytown, Ottawa, Canada (2010) et Spalding, Angleterre, (2008), également à Nice, France (2006), à Vallauris, France (2006), au Mount Vernon, États- Unis (2004), à Wynyard, Tasmanie, Australie (2003) et à Coaticook, QC, Canada (2001).

Monique Martin

MERCI