Programmation

Espace Exploration

Juillet 2019 - Septembre 2020

CRIER APHONE 

19 juillet - 30 august 

July 19 - august 30   

Artiste

Véronique Martel 

Derrière des apparences innocentes affiliées au monde de l'enfance et du jeu, mes sculptures témoignent d'un décalage inconfortable relié à l'expérience du passage : celui de l'enfance à l'âge adulte, celui du rêve à la réalité, celui d'un monde ou les réponses offraient un réconfort, à un monde ou les réponses fuient la vérité. J’associe des éléments, souvent populaires ou reliés à l’enfance, à des émotions et, par cette association de sens, mes sculptures parviennent à créer un effet à la fois poétique et métaphorique.

Behind affiliated appearances innocent world of childhood and play, my sculptures reflect an uncomfortable lag connected to the experience of transition: that from childhood to adulthood, one from dream to reality, one from a world where the answers offered solace to a world where answers are fleeing the truth. I combine elements, often popular or child-related, with emotions, and through this combination of meanings, my sculptures manage to create an effect that is both poetic and metaphorical.

DES JUXTAPOSITIONS DES TOUCHERS 

13 septembre - 25 octobre

September 13 - october 25 

Artiste

John Graham 

Mes projets expérimentaux d'art ne sont pas destinés d'apaiser l'esprit conscient, mais le défier. Autrement dit, mes oeuvres d'art sont destinées à résonner avec le visionneur en touchant le visionneur avec émotion ou psychologiquement, et activer son imagination unique. Une de mes croyances artistiques les plus profondes est que l’art peut nous connecter au monde, l'un à l'autre, et à d'autres nous ne pouvons jamais connaitre ou savoir.

 

My experimental art projects are not meant to appease the conscious mind, but challenge it. In other words, my works of art are meant to resonate with the viewer by touching the individual emotionally or psychologically, and to activate each person’s unique imagination. One of my deepest artistic beliefs is that art can connect us to the world, to each other, and to others we can never know.

CONTINUE 

10 Janvier - 21 Février

 January 10 - February 21 

Artiste

Monique Martin 

En tant qu'êtres humains, en tant qu'animaux, nous sommes ici pour procréer, tout comme les abeilles.  Pour les abeilles, il s'agit de la survie de l'espèce, pour l'homme, c'est beaucoup plus que la simple survie. Il existe un cycle où un but se termine et un autre commence, un rêve meurt et un autre commence. Une abeille commence là où une autre s'est arrêtée, se déplaçant instinctivement, la conscience étant tellement ancrée que les mêmes activités, réactions et cycles se produisent pendant des siècles.

As a human being, as an animal, we are here to procreate, just like bees. For the bees, it is about the survival of the species, for the man, it is much more than mere survival. There is a cycle where one goal ends and another begins, one dream dies and another start. A bee starts where another has stopped, moving instinctively, the consciousness being so entrenched that the same activities, reactions and cycles occur for centuries.

EVERGLADES 

28 février - 10 avril 

february 28 - april 10 

Artistes

Daniel H. Dugas & Valerie Leblanc 

De tous les aspects que nous avons exploré dans le parc national des Everglades, c’est la présence humaine et son interaction avec l’environnement qui est devenu le point central de notre travail. Les traces du passage humain sont recouvertes, envahies pas les mauvaises herbes, rongées ou rouillées au fur et à mesure que les plantes, les animaux et le climat en reprennent possession.

Of all the aspects we explored in the Everglades National Park, it is the human presence and its interaction with the environment that has become the focus of our work. Traces of the human passage are overgrown, invaded by , gnawed or rusted as plants, animals and the climate reclaim them.

RENOUVEAU 

17 avril - 29 mai 

april 17 - may 29 

Artiste

Charley Farrero 

Mes oeuvres sont ma declaration d’artiste. Je suis attiré par tous les procédés céramiques et je m’y promène avec enthousiasme. J'utilise toutes sortes d'argiles et de méthodes de cuisson. Mes pièces en céramique sculptées incorporent des objets coulés en barbotine, des ajouts fabriqués à la main, du coulis, des cadres et éclats de céramique, des carreaux commerciaux et des objets trouvés. La création de mes céramiques sculpturales a été libre de toute influence principale. J'ai absorbé le "mouvement funk" de la céramique californienne autant que les traditions Bahaus ou les approches surréalistes et dadaïstes. Tout cela est mélangé avec des idées personnelles et des préoccupations. Je suis influencé par tout. Je n'ai pas adopté d'école de pensée ou de tendance. Je devais en inventer une: ma propre voix.

My works are my artist's statement. I am attracted by all ceramic processes and I walk around with enthusiasm. I use all kinds of clays and cooking methods. My carved ceramic pieces incorporate slip cast objects, hand-made additions, grout, ceramic frames and chips, commercial tiles and found objects. The creation of my sculptural ceramics was free of any major influence. I have absorbed the "funk movement" of California ceramics as much as Bahaus traditions or surrealist and Dadaist approaches. All of this is mixed with personal ideas and concerns. I am influenced by everything. I have not adopted a school of thought or trend. I had to invent one: my own voice.

TRAME FUNESTE 

5 juin - 17 juillet 

june 5 - july 17 

Artiste

Joëlle Morosoli 

Cette trame funeste se veut une allégorie du monde secret de nos impuissances et de nos interdits. Elle crée un univers filamenteux qui se tisse à notre espace psychologique et nous transforme tour à tour en prisonniers et en geôliers. Cette prison est chimérique au même titre que les formes humaines piégées sont virtuelles, pures projections de notre imaginaire. Cependant, cette cage illusoire, créée de toute pièce par nos peurs, est plus aliénante qu’une prison de fer puisque de celle-ci l’évasion est impossible.

This fatal plot is an allegory of the secret world of our impotence and our prohibitions. It creates a filamentous world that weaves itself into our psychological space and transforms us into prisoners and jailers. This prison is chimerical just as the trapped human forms are virtual, pure projections of our imagination. However, this illusory cage, created from scratch by our fears, is more alienating than an iron prison because of it the escape is impossible.

HORIZON INCERTAIN 

24 juillet - 4 septembre 

july 24 - september 4 

Artiste 

Patricia Gauvin 

La face cachée de la création donne forme à cette prémisse de l’universalité du besoin de créer autant qu’à toutes les bibites qui nous prive de ce plaisir. On entre dans cet univers scientifique en visualisant nos résistances paralysantes. Je prends plaisir à matérialiser nos peurs; à démontrer la présence de cette capacité au cerveau; à divulguer des diagnostics personnels, entre fiction et réalité.

The hidden face of creation gives shape to this premise of the universality of the need to create as much as to all the bugs that deprives us of this pleasure. We enter this scientific universe by visualizing our paralyzing resistances. I take pleasure in materializing our fears; to demonstrate the presence of this ability to the brain; to disclose personal diagnoses, between fiction and reality.

Please reload

MERCI