Screen Shot 2018-08-29 at 3.56.07 PM.png

Esse arts + opinions, publiée trois fois l’an par Les éditions esse, est une revue d’art actuel bilingue couvrant les diverses pratiques disciplinaires et interdisciplinaires (arts visuels, performance, vidéo, théâtre expérimental, cinéma d’auteur, musique et danse actuelles) et toutes formes d’interventions à caractère social, in situ ou performatif

ESPACE MEMBRES

5 juin | 17 juillet: Vernissage : aucun

Artistes :

PATRICIA LORTIE

SABINE LECORRE-MOORE

MONIQUE BÉLAND 

Patricia LORTIE

Née au Québec, Patricia Lortie a étudié deux ans en Design Industriel à l’Université de Montréal, diplômée en Administration des affaires de l’Université du Québec à Montréal, elle a aussi étudié au Alberta Colledge of Art and Design.


Peintre, sculpteur, professeure d’art, artiste en art public et communicatrice dans le domaine artistique, Patricia travaille en tant qu’artiste professionnelle depuis 2000.


Sa carrière artistique couvre plusieurs aspects ; Sa production personnelle où elle exprime ses propres vues sur la vie, son travail dans la communauté où elle incite les gens a participer au processus créatif et son implication dans des organismes artistiques où elle participe a l’avancement de sa discipline en société.


Lortie utilise une large variété de matériaux et de genres ; bas relief mural en céramique, peinture acrylique a forte texture, peintures a l ‘huile, sculptures en métal, verre, ciment, bois.

DANA RAYMENT

Sabine LECORRE-MOORE

Sabine Lecorre-Moore a été immergée dans l’art dès son plus jeune âge. Elle est née à Montréal et élevée dans un village français médiéval, sa maison était remplie de meubles antiques et d’œuvres d’art. A l’âge de 10 ans, Sabine commença des cours privés de peinture à l’huile. En 1986, elle s’inscrit dans un Lycée avec une option d’arts plastiques où elle découvre la peinture acrylique et apprend des techniques de travail de la matière.

Après avoir obtenu son diplôme, elle a été rapidement acceptée à l’Institut Supérieur de Peinture Van der Kelen, école d’art renommée située en Belgique, où Sabine a étudié les techniques classiques avec la peinture à l’huile. À l’obtention de son diplôme, elle reçut une médaille de bronze pour ses réussites artistiques.

Après s’être installée en 1991 à Calgary, au Canada, Sabine a passé 15 ans à travailler sur commande comme artiste pour des architectes, des décorateurs d’intérieur et des particuliers. Elle consacre maintenant plus de temps à sa recherche et sa production.

Monique BÉLAND

KAREN BLANCHET

NICOLE GAGNON

Né à Montréal d’un père rembourreur et d’une mère enseignante. L’ainée d’une famille de six enfants, nous avons vécu notre enfance et adolescence à Laval. J’ai étudié au collège Jean-de Brébuf à Montréal en Beaux-Arts ou j’ai rencontré mon futur mari de la Guyane Anglaise. Nous nous sommes mariés à New York et en 1980 je l’ai suivi à Edmonton pour fonder une famille de quatre garçons.

 

Dans les années 2000s j’ai suivi quelques cours d’anglais pour me perfectionner en anglais avant de prendre diverses classes pour adultes en arts, des ateliers avant de prendre diverses classes pour adultes en arts, des ateliers de peintures en encaustique au Paint.

 

Spot, à Hartcourt Gallery, et à Nina Haggerty Centre for the Arts. Depuis 2011 j’ai commencé un certificat en Arts Visuels jusqu’en 2016 à temps partiel à la Faculty of Extension.

 

En 2007 mon mari m’a commandé une murale représentant les montagnes rocheuses et celles de l’Himalaya avec une photo encadrée de Sai Baba au centre de la murale. J’ai travaillé en collaboration avec un autre artiste canadien, à l’intérieur du Sai Sadan à Edmonton. La murale fut complété sure une période de trois mois.

 

Je suis membre actif du SAVA, Out of the Shadow Artists, et AMSA Art Mentorship Society of Alberta, qui m’a permis à poursuivre plusieurs autres projets ici en Alberta.

ESPACE EXPLORATION

Artiste: 

JOËLLE MOROSOLI

Titulaire d’un doctorat de l’Université Paris 8 en Esthétique, sciences et technologie des arts, Joëlle Morosoli élabore des sculptures en mouvement depuis plus de trente ans. Elle a réalisé une trentaine d’expositions solos à travers le Canada (Montréal, Québec, Toronto, Halifax, Calgary). Parmi les expositions collectives, on peut noter le Centre Georges Pompidou à Paris, La Chartreuse à Villeneuve-lez-Avignon, en France ainsi que sa participation à ArtCanal, événement pour l’Exposition internationale Suisse en 2002.


Elle a réalisé une trentaine d’œuvres publiques dont celle du Palais des congrès de Hull et celle du Centre Mère-Enfant à Québec. En 2007, elle a publié un essai intitulé L’installation en mouvement Une esthétique de la violence aux Éditions d’Art LeSabord. Elle a remporté le 2 e prix Robert-Cliche pour le roman Le sablier de l’angoisse en 1986, a publié une fiction Le ressac des ombres à l’Hexagone et un recueil de poèmes Traînée rouge dans un soleil de lait aux Éditions Naaman.


Cofondatrice de la revue Espace, elle a été adjointe à la direction durant une
dizaine d’années. Actuellement, elle enseigne les arts plastiques au Cégep de Saint-
Laurent et a été coordinatrice du département et du programme en arts plastiques et en
histoire de l’art de 2007 à 2014.

MERCI